La semaine dernière, nous avons vidé les cuves. Le premier vin obtenu le vin de goutte. Ensuite, il reste le marc c’est-à-dire les matières solides que l’on retire des cuves (c’est le décuvage) pour le presser. On obtient le vin de presse.... la fin d’un gros chantier !