Le géant américain Google a conclu un accord avec dix-huit châteaux de la Loire (voir la vidéo) qui pourront désormais être visités virtuellement sur Internet. Suite dans La Nouvelle République